Compte rendu de la réunion du 27 septembre 2014

Lire ci-dessous le compte rendu

Etaient présents à la réunion du 27 septembre 2014 : Mmes Corbin, Danaux, Dell’orto, Duccini, Lobodenko, Mao, Mauvieux, Potocki, Schneider, Schober, MM. Carroger, Deligne, Fekl, Gardes, Labar, Lesch, Poirier, Ronge.

La prochaine réunion de l’EIRIS aura lieu le samedi 17 janvier 2015

(salle des Commissions de la BnF, entrée rue Vivienne)

Samedi matin

Dans la continuité en quelque sorte de la réflexion menée sur le burlesque dans l’art au 17ième siècle, les réflexions de la matinée ont porté sur l’humour dans l’art contemporain. Après un bref rappel de quelques mouvements artistiques antérieurs qui ont produit des œuvres humoristiques ou satiriques, la discussion s’est engagée sur la fonction de l’humour ou de la satire dans des œuvres de Cattelan, Présence Panchounette, Robert Filliou, Ben, Paul Mc Carthy, Erwin Wurm ou Marcel Broodthaers. Certaines de ces œuvres semblent privilégier le côté ludique quand d’autres se veulent résolument critiques.
Pour la séance prochaine, pour laquelle nous disposons de plusieurs propositions, les documents seront transmis en décembre.

Samedi après-midi

Plusieurs personnes, qui assistent pour la première fois à une réunion de l’EIRIS, ont l’occasion de se présenter brièvement :

-        Catherine Mao est l’auteure d’une thèse récemment soutenue sur la bande dessinée : « La bande dessinée autobiographique francophone (1982-2013) : Transgression, hybridation, lyrisme » et souhaiterait continuer à travailler dans ce domaine, éventuellement avec l’aide de collègues de l’EIRIS.

-        Kateryna Lobodenko est doctorante à l’Université de Paris III. Son sujet porte sur les émigrés russes en France dans les années 20 et 30 du vingtième siècle : « La représentation allégorique de l'histoire dans les œuvres visuelles et audiovisuelles des émigrés russes en France (1919-1939) ». Le site de l’EIRIS vient de mettre en ligne un article qu’elle a rédigé sur une des revues de ces émigrés russes.

-        Morgan Labar poursuit actuellement des recherches dans le cadre de son doctorat sur l’esthétique de la bêtise : « Bête et méchant ? Esthétique et rhétorique(s) de la bêtise dans l'art contemporain depuis 1970 ».

1. Informations diverses

-        Rappel de différentes manifestations scientifiques prévues dans les mois qui viennent (notamment plusieurs colloques qui auront lieu au mois de juin, cf. la rubrique « actualités » du site)

-        Rappel également de diverses expositions sur Topor, sur les relations franco-allemandes…

-        Rappel de l’appel à communication lancé par « Humoresques » sur le rire et la bêtise (numéro coordonné par Morgan Labar).

2. Site

-        Merci comme d’habitude à tous les membres de l’EIRIS de nous faire part des manifestations importantes relatives à l’image satirique.

-        Différents articles vont être mis en ligne dans les semaines qui viennent.

3. Ridiculosa 21 (Direction : S. Danaux, A. Dell’orto, A. Deligne)

Un point est fait sur le numéro qui paraîtra comme prévu avant la fin de l’année. Différents articles sont encore en relecture (18.10 : l’ensemble du numéro est actuellement en train d’être composé à Brest).

Ce numéro comporte douze articles.

4. Journée BnF/EIRIS du 26 mars

-        Cette journée aura lieu le jeudi 26 mars avec pour thème « Quand la peur se dessine avec humour ».

-        L’idée a été de coupler cette journée d’études avec la remise du prix Presse Citron/BnF qui sera décerné le soir du 26 mars.

-        La structure de cette journée d’études est modifiée par rapport aux années précédentes : afin de permettre un meilleur dialogue entre dessinateurs et universitaires, il est décidé d’alterner témoignage de dessinateur et contribution de chercheur.

-     Plusieurs dessinateurs ont été (ou sont actuellement) contactés. Plusieurs ont déjà répondu favorablement, mais nous attendons encore deux réponses. Le programme définitif sera communiqué aux membres de l’EIRIS lors de la réunion de janvier.

-        Pour les chercheurs, nous aurons cinq contributions, l’une introductive d’A. Deligne, puis quatre interventions sur la peur des émigrés russes en France dans l’entre-deux-guerres (K. Lobodenko), sur la peur des épidémies (C. Charpin), sur la peur chez Topor (A. Devaux) et sur la traduction des conséquences du 11 septembre 2001 dans la caricature américaines (O. Wysocki).

5. Ridiculosa 22

Ce numéro, dont la parution est prévue à l’automne 2015, comprendra les textes des communications tenues le 26 mars ainsi que 14 autres articles retenus à la suite de l’appel à communications. Les propositions retenues sont variées et devraient permettre de composer un numéro fort riche.

6. Numéro 23 (2016)

Plusieurs propositions apparaissent au cours de la brève discussion : « Le métier de dessinateur », « La censure », « Les tabous », « L’accumulation », « Les catastrophes »… La réflexion ne fait que commencer. Il serait bon que le sujet soit déterminé dans les prochains mois.

7. Projet « Catherine Mao »

Catherine Mao a fourni un projet de recherches, que l’on trouve sur le site dans la partie privée : « L’art du dessin dans les origines de la bande dessinée en France : entre contraintes, insubordination et impertinence » et qu’elle commente. Affaire à suivre dans les mois qui viennent.

Rappel : La prochaine réunion aura lieu le samedi 17 janvier à partir de 10 heures dans la salle des Commissions de la BnF.