Compte rendu de la réunion du 9 janvier 2010

Veuillez trouver ci-dessous le compte rendu de la réunion du 9 janvier 2010


Etaient présents : Mmes Danguy, Duccini, Koch, Potocki, Schober, MM. Bouton, Deligne, Doizy, Dupuy, Fekl, Gardes, Josche, Houdré, Poirier, Ronge,

La prochaine réunion de l’EIRIS aura lieu le

Samedi 27 mars (peut-être à la Bibliothèque Nationale, cf. information future)


Analyse du texte de Christian Delporte de 1996 sur « Le dessin de presse en France : la fin du purgatoire »

La discussion a porté tout d’abord sur le texte proposé à la lecture, sur son affirmation d’un désintérêt des chercheurs, notamment des chercheurs en histoire de l’art, pour l’étude de la caricature. Différents éléments sont venus infirmer ou plus largement confirmer ces propos. A partir de cet état des lieux dressé en 1996, nous avons pu réfléchir aux réalisations de l’EIRIS, examiner leur pertinence en fonction des objectifs affichés depuis la création de l’EIRIS en 1992 et songer aux inflexions futures des travaux de notre équipe.
Cette réflexion mérite sans doute d’être poursuivie. Voici quelques détails de la discussion à retenir pour les prochaines années :
- volonté de poursuivre la recherche sur les grands historiographes de la caricature (le nom d’André Blum a été cité à plusieurs reprises, ceux de Wright ou Wendel avaient déjà été mentionnés dans le passé)
- volonté de faire connaître davantage (souvent par des traductions) quelques-uns des grands écrits théoriques en rapport avec l’image satirique ;
- volonté de continuer à définir l’objet de nos recherches par des études comparatives qui fassent suite à « caricature et peinture », « caricature et sculpture, « caricature et photographie »….
- Volonté de continuer à retracer l’évolution de la presse satirique (cf. le sujet retenu pour « Ridiculosa 18 ») ou plus généralement de la caricature.
Bien d’autres éléments ont été évoqués et seront à développer dans les années à venir.


Informations diverses

- La thématique globale de l’équipe HCTI (Héritages & Constructions dans le Texte et l’Image) portera pour le prochain contrat quadriennal certainement sur l’idée d’interactions culturelles, au sens large du terme. Les projets de l’EIRIS doivent tenter de s’inscrire dans cette thématique générale.
- L’idée des membres brestois est de faire de la caricature un thème de recherche privilégié au sein de l’ISHS (Institut des Sciences de l’Homme et de la Société) de Brest.
- HCTI dispose d’une salle de travail à Brest pour laquelle une politique d’acquisition d’ouvrages critiques portant sur l’image (satirique) a commencé. Merci à tous ceux d’entre vous qui possèdent des revues en double exemplaire, des tirés à part dont ils n’ont pas usage de me les faire parvenir. Les frais de port pourront être pris en charge.
- Contact très fructueux avec Dominic Hardy de l’Uqam (Québec) qui dirige un centre de recherche sur la satire graphique au Québec. Différentes collaborations (pour les bibliographies, la présentation des revues, la participation à des revues ou des colloques …) ont été envisagées.

Site

- Je reprends pour commencer mes propos du compte rendu précédent : « Pour le site de l’EIRIS, la collaboration de chacun pour le recueil des données intéressantes est nécessaire. Merci à tous de nous signaler appels à contributions, communications, journées d’études, séminaires, colloques, parutions, expositions, liens vers des institutions, des musées … Pour toute information, merci d’envoyer un message à A. Poirier ou moi-même ».
- De nombreuses informations, de très nombreux articles ont été placés récemment en ligne, participant à la hausse très sensible des visiteurs journaliers.
- Se posent différentes questions à propos de la présentation de ce site : faut-il agrandir les vignettes présentant un événement, une parution, une exposition… ? Faut-il proposer dans les articles des illustrations de plus grande taille ? La qualité de certaines illustrations laisse à désirer : autant que possible, il faudra essayer de les remplacer progressivement.
- G. Doizy propose de transférer sur le site de l’EIRIS – avec l’accord des auteurs – les articles de fond, les arrêts sur image qui apparaissent sur son blog, dont la fréquentation est bien supérieure à celle du site de l’EIRIS ; il propose également d’inscrire dorénavant les actualités uniquement sur le site de l’EIRIS (il y a actuellement des doublons entre son blog et le site de l’EIRIS). Ces transferts augmenteront très sensiblement le volume du contenu du site.

Ridiculosa 16

Le numéro est paru et présenté.
Merci à chacun
• de faire part de ses remarques critiques sur la présentation et le contenu,
• d’assurer la publicité de cette publication autour de lui.

Ridiculosa 17 « Caricature et photographie » (L. Danguy, P. Ronge et moi-même)

Voici les différentes propositions (titres des auteurs ou de moi) :

- Interview de Laurent Blachier (G. Doizy)
- La photo de la poignée de main de 1984 entre Mitterrand et Kohl et la caricature (M. Delépine)
- L’opinion de Marcellin en 1856 sur la photographie (S. vernois)
- Manipulation dadaïste de la photographie : caricature de l’art (S. de Puineuf)
- Le regard photographique en miroir dans la bande dessinée (C. Mao)
- Les photomontages caricaturaux dans la carte postale de la Belle Epoque (B. de Perthuis)
- K. Staeck… (B. Dumiche)
- Dominic Hardy et doctorante (sujet sur la caricature québécoise à déterminer)
- (éventuellement) Morgane Riou « Diane Arbus et la caricature »
- L Danguy, article synthétique retraçant l’histoire des rapports entre caricature et photographie
- Heinrich Zille, photographe et caricaturiste (U.E. Koch)
- Marinus et Heartfield (P. Ronge)
- Willem et ses pastiches de photos (P. Ronge)
- Photo, photo manipulée et caricature (W. Fekl)
- Caricature et photographie en Iran (M. Potocki)
- Les différentes utilisations caricaturales de la photographie dans Titanic et Eulenspiegel (J.C. Gardes)

Remise des textes et des illustrations : fin avril 2010.
Pour texte et illustrations, merci de vous conformer aux normes (cf. espace auteur sur le site).

Ridiculosa 18 (2011) - Numéro sur la presse satirique

- Pour la France est prévue une liste d’une petite centaine de revues pour lesquelles on aurait une à deux illustrations (en fonction de l’importance de la revue) et un petit texte d’environ deux pages. Sous la houlette de G. Doizy, de nombreuses personnes ont déjà proposé leur contribution.
- L’ordre sera chronologique, par année de première parution.
- Un même titre aura plusieurs entrées en cas de changement radical de présentation, d’équipe éditoriale… (question dont il faudra encore débattre lors d’une prochaine réunion).
- Pour l’Allemagne, un groupe composé d’U.E. Koch, L. Danguy, Peter Ronge et moi-même est chargé de définir définitivement la liste des revues étudiées et de répartir le travail.
- Un problème éventuel de déséquilibre entre revues françaises et allemandes est évoqué : il y a sans doute moins de revues allemandes de grande importance, mais davantage de revues qui se sont singularisées par une grande longévité. Les notices pour ces dernières étant nécessairement plus longues, le déséquilibre ne sera peut-être pas très important.
- Faut-il étendre à d’autres pays ? La question reste pour le moment en suspens, tant que nous ne savons pas précisément de quelles « forces » nous disposons.

Collqoue Grande-Bretagne-France

- Discussion portant sur la proposition « Regards croisés sur les dirigeants (Présidents, Premiers ministres, rois et reines) des deux pays ».
- Lieu : Brest
- Organisateurs : EIRIS/HCTI + équipe rouennaise de P. Dupuy + équipe lilloise ? + Centre du Kent ?
- Date : soit septembre ou octobre 2011, soit décembre 2011.
- L’appel à contributions pourrait être lancé en avril, mai 2010 pour une réponse demandée pour fin 2010 au plus tard.
- Le colloque ne se fixerait pour de limite temporelle, afin que soient retracés quelques-uns des moments forts de la caricature de ses débuts au vingt-et-unième siècle.
- Les communications devront proposer soit une vision d’un artiste sur les dirigeants des deux pays, soit une comparaison de la transcription graphique d’un événement en GB et en France.
- L’argumentaire sera rédigé par les membres brestois du comité d’organisation en collaboration avec notamment Pascal Dupuy et Gilbert Millat.

Projet « Tête de Turc »

Ce projet a été précisé lors d’une première rencontre à Poitiers avec S. Vernois, F. Chauvaud, C. Moncelet et moi-même. Un argumentaire et un appel à contributions seront bientôt diffusés.

Bbiliographies

Faute de temps, ce sujet n’a pu être abordé.


Jean-Claude Gardes