Prix Pulitzer pour Mark Fiore

Mark Fiore
Bringing you closer to the animated truth

Pour la première fois un prix Pulitzer "dessin de presse" vient d'être décerné à une oeuvre "virtuelle", c'est à dire à des animations visibles principalement sur Internet. Dans l'ouvrage "Dessin de presse et Internet - Dessinateurs et internautes face à la mondialisation numérique", Guillaume Doizy écrivait ceci à propos du cartoonist Mark Fiore (qui vient de recevoir ce prix) et du journal américain le San Francisco Chronicle qui publie ses animations :

Le principal quotidien de Californie, le San Francisco Chronicle s’installe sur la Toile en 1995. Le site attend plusieurs années avant de diffuser plusieurs cartoonists (dont les œuvres sont toutes archivées et donc accessibles librement) : Tom Meyer depuis août 2001 (1500 dessins), Don Asmussen à partir de l’année suivante (plus de 650 images constituées de « unes » de journaux détournées et satiriques), Mark Fiore depuis 2003 (50 animations), Georges Russel à partir de 2005 (168 dessins archivés) et David Hoursey depuis 2009 (128 cartoons) . (...)

Aux Etats-Unis toujours, Mark Fiore expérimente les cartoon sketches politiques depuis 2001. Le cartoonist les poste sur son site, les vend sous forme de DVD ou également à divers médias en ligne comme par exemple VillageVoice.com, AOL, MotherJones.com, SFGate.com (site du San Francisco Chronicle), CBSNews, la National Public Radio, principale radio publique américaine, etc. (...)

L’animation par rapport au dessin satirique traditionnel constitue un réel apport avec ses jeux sonores (voix, bruitages, musique), la possibilité d’une narration construite sur une introduction, un développement et une chute percutante et souvent drôle. Klaus Stuttman et Mark Fiore innovent en proposant des animations interactives. L’internaute doit cliquer sur certains éléments de l’image pour découvrir la suite, ce qui rappelle sans aucun doute les cartes à système du début du XXe siècle ! Comme l’explique Mark Fiore, lassé par les limites du cartoon traditionnel, « while I still begin each cartoon by following the news, taking notes and sketching cartoon ideas, I now have color, motion, music and sound effects all at my disposal. Done correctly, an animated political cartoon can reach inside someone’s brain and grab just the right spot ».


La plupart des sites des journaux dans le monde publient les oeuvres d'un seul dessinateur et ne proposent pas un accès libre aux archives dessinées du site. Ils fournissent "seulement" un accès gratuit au dessin du jour, voire aux dessins de la semaine. Rappelons qu'il faut dorénavant payer pour apprécier le trait de Plantu sur le site du Monde. Le San Francisco Chronicle se distingue de ses confrères en mettant à disposition des internautes le travail de plusieurs cartoonists et également des films d'animation sur des sujets politiques que l'on doit à Mark Fiore, un précurseur en la matière. Tous ces documents demeurent en libre accès pour les internautes du monde entier... Comme nous l'analysons dans notre ouvrage, le web américain reflète une forte tradition du cartoon éditorial dans la presse papier américaine depuis le XIXe siècle.

Internet n'a pas fini d'étonner les amateurs de dessin d'actualité...

Voici le texte officiel de la nomination de Mark Fiore disponible sur le site Pulitzer.org : "For a distinguished cartoon or portfolio of cartoons characterized by originality, editorial effectiveness, quality of drawing and pictorial effect, in print or online or both, Ten thousand dollars ($10,000). Awarded to Mark Fiore, self syndicated, for his animated cartoons appearing on SFGate.com, the San Francisco Chronicle Web site, where his biting wit, extensive research and ability to distill complex issues set a high standard for an emerging form of commentary."

Voir la rubrique "Comics" du site du San Francisco Chronicle...

Pour se procurer l'ouvrage "Dessin de presse et Internet"

Lire un article de Mark Fiore sur les animations politiques