Liens utiles : Musées / galeries / festivals

Musée Peynet de Brassac-les-Mines

Depuis 1989, un musée d’Antibes rend hommage à Raymond Peynet (1908-1999) et au dessin humoristique en général. Au Japon, on compte aussi deux musées consacrés au créateur des célèbres amoureux qui portent son nom. En France, il existe un deuxième musée Peynet...

Ouvert au public en 1998, il est accolé à l’Office du tourisme de Brassac-les-Mines, une petite ville du Puy-de-Dôme d’où était originaire la mère du dessinateur et où ce fils de bougnats parisiens avait trouvé refuge pendant la guerre. C’est justement à cette époque, en 1942-43, lors d’un bref passage dans la Drôme que Peynet esquissa pour la première fois son personnage fétiche devant le kiosque à musique de Valence : le violoniste au chapeau melon. De retour à Brassac, il peaufina les traits de ses amoureux avant de les publier dans le périodique Ric et Rac. Sur 200 m², on peut admirer une intéressante collection de lithographies, de photographies, de carnets de dessins, de céramiques, de bijoux et de poupées. Si les amoureux constituèrent le fil rouge de son œuvre, on découvre également d’autres thèmes moins connus (cf. Les Signes du zodiaque), et d’autres personnages (cf. la série des bonnes sœurs à cornettes). L’ensemble montre la diversité des activités (illustration, publicité, affiches) de ce maître du dessin humoristique qui fit les beaux jours de la presse illustrée entre 1930 et 1970. 
A Brassac, on trouve des hommages à Peynet dans d’autres endroits de la ville : une fresque au lycée professionnel François Rabelais ou bien une place qui porte son nom et sur laquelle se dresse un kiosque à musique. A voir, si l’on est dans la région…
Musée Peynet
2, cours Jean Moulin
63570 Brassac-les-Mines
04 73 54 30 88 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Marie Delépine