L'image de la crise dans le dessin de presse

L'image de la crise dans le dessin de presse
Journée d'études organisée par la BnF et l'EIRIS à l'occasion des vingt ans de l'EIRIS.
Vendredi 9 novembre à partir de 9 heures dans le petit Auditorium de la BnF (François-Mitterrand)
Dessin de Bernard Bouton

 

 

 

 

 

 

Programme pour la journée d’études du 9 novembre
organisée par la BnF et l’EIRIS

Petit auditorium de la BnF François Mitterrand




Images de la crise dans le dessin de presse


Depuis cinq ans, le mot « crise » tourne en boucle dans nos têtes, en résonance avec les médias qui commentent au jour le jour les conséquences mondiales de la Grande Récession financière partie des Etats-Unis. Mot court et sans ambiguïté, il inscrit en lui le « cri » du temps des peurs, il fait trembler quand surgissent hystéries collectives et restrictions budgétaires. Pour les économistes, les crises sont récurrentes. Elles prenaient la forme de disettes, famines, chômage, misère avant le XXe siècle. Elles sont plus complexes depuis, en lien avec les échanges rhizomiques internationaux. À côté des commentaires publiés dans la presse sur ces crises, les dessinateurs ont apporté leurs notes d’humour pour les traduire en images graphiques où se télescopent contradictions, indignations, dérisions.
L’objectif de la journée d’étude est de balayer quelques aspects du vaste champ iconographique engendré par l’idée de crise. La matinée permettra à cinq spécialistes de l’image satirique d’approcher le thème par des biais différents : analyses générales et synthétiques ou comment faire rire de la triste crise, gros plan sur des images symboles d’espoir et de rêve comme le « Père Noël » ou la « Colombe de la paix », approche d’œuvres de dessinateurs particuliers comme les Espagnols El Roto et Aleix Salo ou Georges Wolinski. L’après-midi donnera la parole à des dessinateurs venus d’horizons divers : Coco, Dominique Lemarié, Ramezani Kianoush, Nono.
A l’occasion de ses 20 ans d’existence, l’EIRIS (Equipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique) est invitée par la BnF pour permettre au monde de la recherche scientifique de rencontrer celui des dessinateurs de presse. Expérience inédite et originale porteuse de perspectives enrichissantes pour tous.



Présentation de la journée


- 9 heures 30 : M. Mauvieux (BnF) : Accueil et ouverture

- 9 :45-10 :15 Ursula E. Koch (Univ. Munich) & Jean-Claude Gardes (Univ. Brest) : Caricature, caricaturistes et recherche universitaire : Les vingt ans de l’EIRIS




Introduction à la thématique


- 10 :15-10 :45 : Alain Deligne (Univ. Münster) : Crise(s), critique et Europe



Réflexions sur la caricature et les crises


1. 10 :45-11 :00 Bernard Bouton (Dessinateur) : Comment les dessinateurs rendent-ils compte de la crise ?
2. 11 :00-11 :15 Margarethe Potocki (Univ. Clermont-Ferrand) : Le Père Noël est-il une ordure ? À propos de quelques dessins d’Angel Boligan
3. 11 :15-11 :30 Angelika Schober (Univ. Limoges - EHIC) : La colombe de la paix, un signe de crise

11 :30-11 :45 : pause

4. 12 :00-12 :15 Isabelle Mornat (Univ. Paris XII): Regards croisés de Salo et El Roto sur la crise espagnole
5. 12 :15-12 :30 Martine Mauvieux (BnF) : Les crises vues par Wolinkski

12 :30-12 :45 Discussion



Témoignages de dessinateurs sur leurs oeuvres

14 :00-17 :00

1. Pakman (Bakchich, Zélium… ) : « J’y pense tous les jours en me rasant… » (modérateur : A. Poirier)
2. Ramezani Kianoush (Courrier International…): « La corde et les ailes » (modérateur : B. Bouton)
3. Dominique Lemarié (France 3…) : « Arrêt sur image dans le prétoire » (modératrice : M. Mauvieux)
4. Nicolas Vadot (L’Echo, Le Vif/Express…) : « Regard d’un dessinateur globe-trotteur sur la crise » (modératrice : E. Leverrier)
5. Nono (Le Télégramme…): « Crises, presse, dessin et région » (modérateur : J.C. Gardes)


Débat en présence également du dessinateur Pinatel
Comment les dessinateurs rendent-ils compte des évènements clés de l'actualité?
Impression des chercheurs en écoutant les dessinateurs témoigner de leur travail.
Quel outil pour l’avenir de la recherche sur l’image satirique ?




--------------