Le Rire des tranchées

Rire tranchees 130Matthieu Frachon, Le Rire des tranchées 1914-1918 la guerre en caricature, Balland, 2013, 142 p 22,90 €

4e de couverture : Lorsque la guerre de 14 s'est déclenchée, le crayon des caricaturistes a lui aussi été appelé sous les drapeaux.

Ce conflit a transformé le monde, il a mis à bas quatre monarchies, redessiné la carte de l'Europe, changé le regard des hommes.

Au cours de cette guerre inédite, des armes modernes ont été employées pour la première fois. Mais, parmi les armes les plus redoutables, c'est la plume qui a toujours été en première ligne. Tout est dans les dessins, atténué, grossi, criant de vérité : tout dépend du point de vue. L'humour est noir, grossier, gaulois, ou mordant : la vie au front n'empêche pas le rire, c'est en tout cas le message. Alors on se moque de la boue, de la mort, de l'ennemi, des rats, des poux, des canons. Des journaux bravent autant qu'ils peuvent la censure, le contrôle de l'information. Cette religion du rire, cette obsession de la phrase qui tue, du bon mot assassin, c'est tellement humain, finalement

« Le rire est le propre de l'Homme », disait le philosophe Bergson, « même et surtout en temps de guerre », pourrait-on ajouter !