Exposition Gébé

GbExposition Gébé du 6 décembre au17 janvier à la galerie Anne Barrault?
51, rue des Archives, 75 003 Paris

Cette exposition accompagne la sortie de la monographie de GéBé récemment parue aux Cahiers dessinés : J’ai vu passer le bobsleigh de nuit et la réédition de l’album accompagné du film L’An 01 à L’Association.
GéBé, Georges Blondeaux, est né en 1929 à Villeneuve-Saint-Georges. Il est mort en 2004 à Melun. Après avoir été dessinateur industriel à la SNCF et que ses premiers dessins d’humour ont été publiés dans La Vie du rail, Le Journal du dimanche, Radar, Télé-Magazine, Paris-Match, le Scottish Daily Express et Paris-Presse-L’intransigeant, GéBé entre en 1961 au journal Hara-Kiri, créé quelques mois plus tôt. Il en devient instantanément l’un des piliers. Il y a aussi, outre les fondateurs Cavanna et Bernier (le professeur Choron), Fred, Reiser, Cabu, Wolinski et Topor. GéBé a participé à l’explosion d’une nouvelle vague de l’humour graphique en France. Ses dessins d'humour sont publiés en recueil par Eric Losfeld et Jean-Jacques Pauvert à partir de 1961.
De 1966 à 1971, il collabore au journal Pilote. En 1969, il participe à la création de Charlie Hebdo et de Charlie Mensuel. Il est rédacteur en chef du mensuel Hara-Kiri de 1970 à 1985. Il contribue dès le début et fréquemment au journal écologiste La Gueule ouverte à partir de 1972. Il crée l'histoire et le film L'An 01 à partir de 1970, réalisé par Jacques Doillon, avec Alain Resnais et Jean Rouch. Il écrit de nombreux sketchs pour la radio (Le Feu de camp du dimanche matin, avec Fred, Goscinny et Gotlib, Les Papous dans la tête, etc.) et la télévision (Palace, Merci Bernard, etc.). Il dirige Charlie Hebdo de 1992 à 2004.
Aujourd'hui, ses livres sont principalement publiés par Les Cahiers dessinés, L'Association, Les Nouvelles éditions Wombat.
Exposition GéBé, du 6 décembre au 17 janvier 2015
galerie anne barrault - 51, rue des archives - 75003 Paris - Ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h
Tél. : 33 (0)9 51 70 02 43
Texte d'Alexandre Devaux, concepteur de l'exposition