Etre caricaturiste

etre caricaturisteEtre caricaturiste
Aline dell'Orto Carvalho, éditions Le Poisson volant, 19,90 euros (6,90 Kindle)
Recension à suivre

 Présentation de la maison d'édition:

Être caricaturiste 

Aline dell'Orto

L’histoire chronologique de la caricature, conçue comme genre et activité bafoués par la modernité, est en même temps une histoire culturelle de la société brésilienne à l’époque de Pierre II, le second empereur. Si, au départ, les caricatures sont marquées par l’influence des dessinateurs européens et peu perméables à la contestation du système politique, l’analyse démontre qu’elles ont changé au fil des décennies et sont devenues de plus en plus critiques. Ce beau livre est divisé en trois parties « La Politique », « La Rédaction », et « La Rue. » L’analyse fine de chacune des scènes poursuit le parcours de la caricature à travers des espaces physiques, symboliques et géographiques divers, publics aussi bien que plus restreints et même privés, et ce faisant dresse un tableau de la relation des différents milieux sociaux, devenus plus complexes au fur et à mesure que la chronologie avance, la lutte sociale fait basculer l’empire brésilien, et la fin de l’esclavage devient un horizon de plus en plus réel. Fruit de la modernité, la caricature finit par suivre la trajectoire et le rythme du mouvement de modernisation dans le pays. Laura de Mello e Souza, Sorbonne Université