Appel à communications - Histoires de crimes et société

Colloque organisé par le département d'allemand de l'Université de Bourgogne et le centre interlangues "Texte Image Langage" (EA 4182) les 3 et 4 avril 2009.

Colloque international et interdisciplinaire
Histoires de crimes et société
Université de Bourgogne – 3 et 4 avril 2009


Appel à communications


Ce colloque scientifique est organisé par le département d’allemand de l’Université de Bourgogne et le centre interlangues « Texte Image Langage » (EA 4182) dans le cadre de son axe de recherche « filiation(s) ». Il se déroulera les 3 et 4 avril 2009 et sera accompagné d’un programme culturel dans lequel sont prévus entre autres une exposition et des lectures d’auteurs. Il sera ouvert à tous les chercheurs des disciplines pouvant s’intéresser à cette problématique ; il englobera des communications traitant d’histoires de crimes dans la littérature, le cinéma, la presse, ou l’image (caricature, dessin, peinture…), mais pourra également inclure des analyses historiques, psychologiques, sociologiques ou juridiques des liens entre crimes et sociétés.
Les communications de la première journée seront faites en français ; la seconde journée accueillera des ateliers parallèles en langue étrangère (allemand, anglais, espagnol, italien).

Les ouvrages d’E.A. Poe, A. Christie, A.C. Doyle et, de nos jours, de F. Vargas, H. Mankell, Ian Rankin ou S. Larsson se vendent à des millions d’exemplaires. Dans toute l’histoire de l’homme, disait Schiller, aucun chapitre n’est plus instructif pour le cœur et l’esprit que les annales de ses égarements ; ce que pense le malfaiteur nous importe bien plus que ses actes ; la source de ses pensées nous intéresse bien plus que la conséquence de ses actes.
Les mythes ont leurs histoires de crime, tout comme les contes de fées qui en découlent ; la Genèse raconte la première grande histoire de crime ; la « Moritat » présentait des méfaits en chansons et images qui faisaient frémir les badauds. Au fil des siècles, beaucoup d’auteurs ont fait de criminels les personnages centraux de leurs récits. On pourra donc analyser les représentations et mises en scène de crimes dans tous les domaines d’expression artistique et à toutes les époques, sachant que les formes de crimes, dans l’acception large de ce terme, sont nombreuses : violence physique et psychique, meurtre, parricide, génocide, pour ne citer que quelques exemples.
Même si les lecteurs développent de l’empathie pour certains malfaiteurs, ils n’en sont pas moins, dans la plupart des cas, soulagés de les voir finalement mis hors d’état de nuire. Ils sont plus ou moins conscients que cette part d’ombre humaine qu’on fait évoluer sous leurs yeux se trouve également en eux et recèle un potentiel destructeur. Les contributions pourront donc également porter sur la psychologie des malfaiteurs et des défenseurs de l’ « ordre », sur la réception par le lecteur, sur le mélange de fiction et de réalité ou encore sur les stratégies des maisons d’édition. Mais on pourra également s’intéresser aux liens existant entre crimes et forme de société ou entre crimes et régime politique, à la critique sociale véhiculée par ce type de récits, aux grandes questions philosophiques du bien et du mal qu’ils font resurgir, et ce quelle que soit l’époque. On s’interrogera sur la notion de « crime » et sur ses différentes manifestations s’exprimant dans des maltraitances physiques et psychiques, ainsi que sur la notion de « justice » et par suite sur l’élaboration des lois (des codes d’Ur-Nammu, de Lipit-Ishtar, d’Hammurabi, la Table des Lois de Moïse jusqu’aux lois actuelles) ou sur l’évolution des « punitions » au fil des siècles.

Merci d’envoyer le titre et un bref résumé de votre proposition de communication avant le 30 novembre 2008 à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


Comité d’organisation : Véronique Liard

Comité scientifique :
Prof. Dr. Achim Barsch, Université de Kassel
Prof. Dr. Gudrun Bachleitner-Held, Université de Salzbourg
Jürgen Doll, Professeur à Paris XII
Nicolas Bonnet, Professeur à l’UB
Catherine Orsini, Professeur à l’UB
Véronique Liard, Professeur à l’UB
Jean-Luc Gerrer, MCF HDR à l’UB
Laurent Mellet, MCF à l’UB