Caricatures anglaises (1789-1815)

Face à la Révolution et l'Empire : Caricatures anglaises (1789-1815)
Pascal Dupuy, Paris Musées, 192p. 55€

Ouvrage réalisé à partir des caricatures issues des riches collections du musée Carnavalet.

La caricature politique et sociale s’est développée au début du XVIIe siècle en Angleterre dans un contexte de relative liberté d’expression. Ses thèmes de prédilection sont les événements à résonance internationale (Guerre d’Indépendance américaine) et les grandes affaires de politique intérieure (Gordon Riots : les émeutes anti-catholiques de juin 1780). A la fin du siècle, la Révolution française devient l’événement favori des caricaturistes anglais.
L’époque est aussi marquée par le talent de quelques artistes de génie comme James Gillray, Thomas Rowlandson ou Isaac Cruiskhank. Artistes confirmés, public exigeant, innovations techniques (estampes coloriées vers 1750), production encadrée par des marchands et des éditeurs ingénieux et audacieux expliquent que la caricature anglaise règne sur l’Europe jusqu’au premier tiers du XIXe siècle. Elle sera détrônée par la France de Daumier, Philippon et Gavarny.
A partir du fonds du Cabinet des arts graphiques du musée Carnavalet, cet ouvrage nous présente la collection des caricatures anglaises, en particulier celles qui concernent l’actualité et les grands retournements de l’Histoire, des événements de la Révolution française à l’Empire. C’est en quelque sorte le regard de « l’Autre » sur la France révolutionnaire et impériale. (Editeur)