Greser & Lenz - Hurra, die Krise ist vorbei!

Ausstellung im Caricatura-Museum Frankfurt - Laufzeit: 29.01 bis 19.04.
Exposition au Caricatura-Museum de Francfort - Ouverte du 29.01 au 19.04

Ausstellungskatalog/Catalogue, "Hurra, die Krise ist vorbei"
Verlag Antje Kunstmann, München 2009, 192 Seiten, 18,60 Euro.

Les lecteurs du mensuel satirique "Titanic" connaissent bien l'oeuvre d'Achim Greser (né en 1961) et d'Herribert Lenz (né en 1958). Greser et Lenz collaborent depuis de longues années et ont rejoint l'équipe de la célèbre revue francfortoise il y a plus de vingt ans, Greser est même aujourd'hui co-éditeur de Titanic. Les deux compères apportent également leur concours au grand quotidient "Frankfurter Allgemeine Zeitung" ainsi qu'à l'hebdomadaire "Stern".
Le catalogue proposé rend compte d'un pan non négligeable des créations des deux artistes. Fidèles à la tradition satirique initiée par leurs aînés Poth, Traxler, Waechter ou Bernstein, qui se sont regroupés il y bientôt près de trente ans au sein de ce que l'on a appelé l'école humoristique de Francfort, puis "La nouvelle Ecole de Francort", Greser et Lenz rendent compte des questions de l'actualité allemande et internationale en tentant toujours de trouver un angle d'attaque amusant et drôle, se refusant presque toujours à prendre de front l'objet de leur charge. Ainsi, lorsqu'ils s'en prennent au test de naturalisation, fort critiqué, imposé aux étrangers souhaitant devenir allemands, imaginent-ils une question portant sur le but fort controversé qui fut accordé aux Anglais lors de la finale de la Coupe du Monde de footballe contre l'Allemagne en 1966 (!!!); ils s'amusent de plus à jouer sur la polysémie du mot "Tot", qui signifie autant "but" que "porte", l'étranger devant choisir entre "Wembley-Tor" (but de Wembley) et "Brandenburger Tor" (porte de Brandebourg).
S'ils analysent quelques questions de politique internationale (notamment les nombreuses conséquences des attentats du 11 septembre 2001), ils s'attardent davantage sur les multiples aléas de la vie du simple citoyen confronté aux problèmes de la crise automobile ou financière, des retraites, de terrorisme, de santé.... Les hommes politiques sont très peu représentés, il ne s'agit pas de commentaires semblables aux charges du "Canard Enchaîné" ou de "Charlie Hebdo" contre ceux qui nous gouvernent; tout juste trouve-t-on quelques allusions amusées à la vie des anciens chancelier Kohl ou Schröder.

Ce catalogue séduit le lecteur non seulement par la diversité des sujets traités, par l'originalité des "trouvailles" des deux artistes, mais aussi par la quatlité des reproductions dont plusieurs sont en couleurs. Ce livre est vraiment à conseiller, car il offre un reflet des difficultés actuelles que rencontre l'homme de la rue. On regrettera simplement que la maison d'édition n'ait pas jugé bon de proposer quelques propos introductifs, ni de donner en quelques occasions des informations qui permettent de mieux situer le contexte précis des faits auxquels les illustrations font allusion. Ce qui paraît évident aujourd'hui ne le sera peut-être plus demain.
JCG