Appel à contributions - Humoresques

Appel à contributions : « Musique et humour », Humoresques n° 32
Date limite: 30 septembre

 

Quoi de commun entre les troubadours et Offenbach, Janequin et Satie, Haydn et Ligeti ? À cette question incongrue, un mélomane trouverait probablement une réponse : l'humour. Pourtant, tout aussi probablement, ce même mélomane s'amusant de telle interprétation d'un standard de jazz ou de tel passage d'un quatuor de Beethoven serait bien en peine d'expliquer précisément à un autre mélomane ce qui le fait sourire. L'humour est sans doute une des qualités musicales les plus difficiles à percevoir pour un auditeur non averti, et il tend fréquemment à creuser un fossé d'incommunicabilité entre initiés et non-initiés. C'est ce fossé que voudrait tenter de combler la revue Humoresques, spécialisée dans les études interdisciplinaires sur l'humour et le comique, en consacrant son numéro 32 à l'humour musical. Son but est d'offrir un panorama varié des questions liées à l'humour en musique, à l'intention d'un lectorat non nécessairement formé à la technicité du langage musical, et sans exclusive de répertoire (musique savantes comme « populaires », toutes époques et toutes aires géographiques confondues).

Maintes études ont déjà été consacrées à l'humour en musique, et les commentateurs, Jankélévitch à leur tête, n'hésitent pas à employer le concept d'humour pour définir le style d'un compositeur ou le ton d'une oeuvre ; pourtant, la définition du concept lui-même est loin d'être univoque et de faire l'unanimité. Ce numéro d'Humoresques voudrait présenter conjointement des analyses détaillées du fonctionnement d'un discours musical qualifié d'humoristique, et une interrogation plus théorique sur la légitimité et les définitions possibles du concept d'humour appliqué à la musique. Les articles s'attacheront donc à donner aux études de cas une portée générale et synthétique, en s'engageant dans les problématiques et les questionnements suivants :

- Comment l'humour se distingue-t-il ou se combine-t-il avec d'autres registres du comique, comme l'ironie, la parodie, ou encore le grotesque ? Les frontières entre ces catégories sont-elles aisément perceptibles en musique ?

- Comment l'humour musical a-t-il évolué au fil du temps ? S'incarne-t-il dans des genres et dans des lieux privilégiés ? Inversement, certains genres et compositeurs d'hier ou d'aujourd'hui en sont-ils dépourvus ?

- Quelle est la relation entre l'humour musical et le texte, le paratexte et le contexte ? La musique peut-elle être humoristique sans le support du texte ?

- Comment l'humour musical est-il perçu ? Du sourire au rire, de l'étonnement au malaise, quelles réactions suscite-t-il ? Le public saisit-il toujours l'intention humoristique du musicien ? Quels rôles jouent l'interprétation et la mise en scène ?

Les propositions d'articles (300 mots, suivies d'une courte notice biographique d'environ 10 lignes) sont attendues pour le 30 septembre 2009 au plus tard, et doivent être envoyées conjointement aux deux adresses suivantes :


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les contributions seront définitivement acceptées une fois que les articles entièrement rédigés auront été lus et approuvés par le comité de lecture de la revue.


Échéancier :

Propositions : 30 septembre 2009.

Acceptation de la proposition : 30 octobre 2009 (un protocole de rédaction sera envoyé).

Articles : 15 avril 2010 (20 000 à 25 000 signes espaces compris, bibliographie et notes incluses). Acceptation des articles : 30 mai 2010. Publication : automne 2010.