Têtes de Turc, boucs émissaires

Boucs émissaires, têtes de Turcs et souffre-douleur
F. Chauvaud/J.C. Gardes/C. Moncelet et S. Vernois (éd.)
338 pages, PUR, 2012, 17 euros

Boucs émissaires, têtes de Turcs et souffre-douleur

Les boucs émissaires, les souffre-douleur, les têtes de Turcs et autres parias tourmentés font partie des invariants sociaux, quels que soient les systèmes politiques, les idéologies dominantes et la taille ou le statut des communautés humaines. Ils jouent le rôle d’un ciment social qui permet à une société de s’unifier ou de se purifier à moindres frais, par une haine ordinaire ou exceptionnelle et des comportements de persécution ritualisée. La question qui demeure est celle des limites à ces lynchages collectifs.

Le livre comprend quatre parties:
* La victimisation de l’individu
* Figures collectives
* Transpositions
* Processus

L'amteur de satire grapique appréciera tout particulièrement les articles de C. Moncelet, S. Vernois, B. de Perthuis sur le sort réservé à Francisque Sarcey et Michel Debré, Guillaume II, Wiliam Bougereau dans la caricature, ainsi que l'article de F. Erre ""La tête de Turc, figure obligée de la satire périodique (1789-1835)".