Articles

Caricature étrangère

Dessins argentins en 1940 - Article de Marcela Gene

Impresos bajo fuego. Caricaturas e ilustraciones en la prensa antifascista porteña (1940-1941), Marcela Gene
article en espagnol précédé d'un résumé en français.

Les images de la presse antifasciste. L‘Argentine et l’écho de la Seconde Guerre Mondiale
Vers 1940, la politique argentine – et l’ensemble de l’opinion publique – se virent confrontés aux événements internationaux : avancée du fascisme, défaite des Républicains dans la Guerre Civile espagnole et commencement de la Seconde Guerre mondiale. Se fit alors jour une bipolarisation politique précise, un paysage idéologique très peu nuancé, soit on accordait crédit au fascisme, soit on militait dans l’antifascisme. Plusieurs journaux, revues ou pamphlets antifascistes apparurent alors : Argentina Libre, (1940), Italia Libre, Latinidad, Alerta!. Ils consacraient une part importante à l’image: illustrations, et surtout caricatures devinrent un moyen privilégié de lutte et d’expression contre l’autoritarisme. Les caricaturistes, - la plupart exilés en provenance de l’Alemagne nazie comme Clément Moreau (Carl Meffert) ou de l’Espagne franquiste (Roberto Gómez) -, dessinaient dans tous ces journaux. Ils construisirent une sorte de réseau solidaire, unis par le dessin et la vie militante en exil, en faisant partie de ce qu’on a appelé “l’internationale de l’esprit”.
Le but de cet article est d’analyser ces dessins satiriques, leurs rapports avec les textes, et surtout leurs rapports avec des modèles internationaux. Les images de la presse antifasciste. L‘Argentine et l’écho de la Seconde Guerre Mondiale

Lire la suite : Dessins argentins en 1940 - Article de Marcela Gene

Some thoughts about Germany and the Art of Cartoon

Some Thoughts on Germany and the Art of the Cartoon
by Frank HOFFMANN, FECO-Germany
There are innumerable ways of worming your way through life, most of them connected with your character, be it constitutional or acquired. As far as humour is concerned, we find that it adds to any way of life found everywhere and anywhere, which does not necessarily mean that everybody has a sense of humour or regards it as something relevant. On the contrary, it is on the humourless that the humorist will focus his attention so as to find out what is funny, absurd or ridiculous about them. Life as the Theatre of the Absurd – that is the cartoonist´s theme (...)

Lire la suite : Some thoughts about Germany and the Art of Cartoon